• ÉDITO. Les aéroports en état de surchauffe

    Il y a 12 jours - Par L'Echo Touristique

    Jeudi 5 mai, mon vol décolle à 13h15. La compagnie aérienne demande de se « présenter » à 11h pour ce long-courrier. Avec mon unique bagage en cabine, je passe à travers de longues files d'attente, pour arriver à la porte d'embarquement 15 minutes avant le décollage. Un peu juste quand même !
    Nous sommes pourtant au printemps, bien avant le rush estival. Autant dire que, sur le papier, une « convocation » 30 minutes plus tôt, pour être sûre de ne pas rater l'avion, n'aurait pas choqué.
    Avis aux voyageurs et aux pros du secteur, la situation risque d'empirer cet été. C'est tout le paradoxe...
    Lire la suite ...