• A l'aéroport de Roissy, il ne reste plus que les « derniers naufragés »

    Il y a 5 jours - Par L'Echo Touristique

    « Il n'y a pas un bruit » à Roissy-Charles-de-Gaulle et Malik, bagagiste, n'a « jamais vu ça en 20 ans ». Dans le deuxième aéroport d'Europe, vidé de ses passagers en raison du coronavirus, seuls errent quelques derniers vacanciers qui tentent péniblement de trouver un vol pour rentrer chez eux. Le calme règne dans les allées de l'aéroport parisien. Boutiques, restaurants, nombreux cafés: tout est fermé sur la plateforme, sauf deux pharmacies et un kiosque à journaux bien achalandés.
    Depuis l'arrêt des vols en provenance de Chine en février et la fermeture des frontières, la fréquentation...
    Lire la suite ...