• L'APST envisage de demander aux agences de facturer 3 euros par forfait

    Il y a 9 jours - Par L'Echo Touristique

    La faillite de Thomas Cook a créé un séisme sans précédent en Europe, et notamment en France. Alors que le groupe est en redressement judiciaire, l'APST a fait ses comptes, ce qui l'amène à se réformer pour aborder l'avenir avec sérénité. Il y a urgence. « Le sinistre Thomas Cook a tout ravagé, et emporté l'ensemble des actifs de l'APST », souligne une source proche du dossier. D'où l'appel probable « au peuple » des professionnels du voyage, en activant deux leviers. Tout d'abord, les frais de cotisation, qui avaient baissé, pourraient retrouver leur niveau d'autrefois. « Les cotisations...
    Lire la suite ...