• Club Med: pour Patrice Caradec, « il ne faut pas rouvrir la boîte de Pandore »

    Il y a 14 jours - Par L'Echo Touristique

    Le Club Med a, disons-le clairement, dicté sa loi aux franchisés Havas Voyages. Désormais, les ventes réalisées par les mandataires, franchisés et corners, ne passeront plus par la centrale des paiements Tess, mais en direct auprès du voyagiste.
    « N'est pas Club Med qui veut! »
    Avant la crise, plusieurs TO rêvaient justement de revoir le circuit des flux financiers, pour ne plus laisser la trésorerie chez les distributeurs. On se souvient du débat enflammé entre Laurent Abitbol, président de Marietton et Patrice Caradec, président d'Alpitour France. Laurent Abitbol avait déclaré qu'il...
    Lire la suite ...