• L'édito de Dominique Gobert: ne plus voyager constituerait une grave régression de l'humanité

    Il y a 16 jours - Par L'Echo Touristique

    « Ne plus voyager constituerait une grave régression de l'humanité ». Que dire de plus face à cette évidence, signée, peut-être un peu rapidement, par Jean-François Rial, patron de Voyageurs du Monde.
    Parce que, pour le moment, il n'existe guère de solutions, si ce n'est un pragmatisme résolument optimiste... et encore! Je remarque d'ailleurs, qu'à la veille de nos vacances de la Toussaint, bien que ce Comité interministériel se soit tenu en toute transparence, que notre ministre-secrétaire Lemoyne se soit montré rassurant à la sortie, rien ne dit que les déplacements pourront s'effectuer...
    Lire la suite ...